Boîte à mots/maux.

STRAX TILLBAKA.
8 février, 2012, 0:30
Classé dans : Non classé

Rien ne change.

Rien ne bouge.

Que ce sentiment de solitude.

Qu’est-ce que je dis.

Cette impression de vide incroyable, d’être à part de ce monde, de cette société, de ne pas mériter d’être heureuse, d’être comme tout le monde, « normale ».

Comme une fatalité inhérente et immuable qui m’oxyde un peu chaque jour, jusqu’à la chute, la ruine de ce que j’aurais pu être.

A deux d’exploser, il faut que ça sorte. Il faut que ça sorte putain. IL FAUT QUE CA SORTE.

Mais comment. A chaque fois c’est la même chose. Ce mur infranchissable, cette cocotte minute dans le ventre.

C’est urgent maintenant. Il en vaut de ma survie.

Par où commencer? Dites-moi, je vous en supplie.

Qu’est-ce que je dois faire de ces 1000 possibilités?

Certains se plaignent de n’avoir aucun don. Croyez-moi. C’est beaucoup mieux que d’en avoir trop à ne pas savoir quoi en faire.

J’aimerais être: …

Une chanteuse, une danseuse, une musicienne, une écrivaine, une comédienne, une réalisatrice, une photographe, une illustratrice, une fulnambuliste, une équilibriste, une masseuse.

Je voudrais faire des milliers de voyages et avoir une maison en pierre avec un jardin.

Am stram gram pique et pique et pique et pique et pique, et je me ramasse.

Encore une fois.

 

STRAX TILLBAKA. parroted11-900x1236

 


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Lionel de BARROS, dessins e... |
LA POINTE DE L'ART |
La Petite Boutique de Lillie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | l'art de rêver
| Artisanat Berbère
| couleurs et mots